Au revoir Pierre

Triste mercredi, nous venons de conduire ce 12 décembre notre ami et pianiste Pierre Jaillard au cimetière de Mirabeau. Alors pour celui dont toute la vie a été musique, un petit regard sur une carrière exceptionnelle.

Cette histoire de vie que je la tiens de Pierre lui-même mais aussi, de son frère René, son frère jumeau, musicien également : remerciements et condoléances à toi René.

Donc si un visage croisé vous parait connu sachez que ce ne peut être que René. A moins que le paradis des jazzmen laisse ouvert quelques passages pour certaines caves les soirs de jam.

Pierre est né le 28 décembre 1929 fils d’un capitaine de gendarmerie et d’une provençale.

A 7 ans les premières leçons de piano, à Pont l’évêque, puis après un déménagement familial à Aix en Provence, il intègre ainsi que son frère le conservatoire en septembre 1938. A noter que malgré leur trop jeune âge, une “confusion” leur permettra l’admission.

Puis après avoir quitté le cours supérieur, c’est la découverte en aout 48 des 78 tours de Dizzy Guillepie, Bud Powel, Charlie Parker, qui les absorbent. Cette nouvelle musique déjà rencontrée dans les bals américains militaires de Miramas en 45 avec les musiciens engagés.

Aussi en décembre 1948 à Marseille lors d’un des premiers tournois de jazz il y a Zaninni et son grand orchestre, Petinelli et un big band et… les frères Jaillard.
Pierre au piano, René au saxophone alto, un batteur et un bassiste.
Pierre sera sacré meilleurs artiste d’improvisation de la soirée.

pierre_jaillard_1

Des 1950 c’est un musicien professionnel, un jazzman . La Côte, le Touquet puis Paris.
Pianiste officielle du Club St germain, du Blue note, de l’éléphant blanc, et d’autre endroit.
Là il joue pour et avec les grands.

Quelques noms : Bud Powell (qui deviendra son ami) Guy Laffitte, Mill Jackson, Stan Getz, Barney Kessel Chet Baker la liste est longue.
Ami aussi de Lalo Shiffrin avec qui il partageait le même piano à l’hôtel, amis de Dave Brubeck qui venait l’écouter jouer, très proche de Monk, il fera ses premières parties et le remplacera pour quelque date au cours de sa tournée quand Monk quittera précipitamment la France pour rejoindre sa fille malade.

Il va commencer à bouger, pianiste des éditions  Barclays des 62, sur les croisières de luxe. Il tournera sur les mers du monde entier. Jouera également en Suisse, Allemagne, Russie, Danemark, Norvège.

Anecdotiquement il fût le premier pianiste de Johnny Halliday mais le rock n’était pas son but et il déclinera les offres suivantes. Et puis Pierre jouait avec tous sans complexes toujours prêt a un conseil, un cours, jamais pédant ni prétentieux.

Allez pierrot je n’ai pas appris plus du centième de ce que tu avais à me communiquer mais merci pour ces moments.

Ravi Shankar que tu appréciais tant vient de nous quitter ce 11 décembre peut être tu feras la route avec lui sur le traîneau du Père Noël, il y faut croire pour penser que la musique est l’indispensable éléments de notre société et qu’elle emmène l’être vers le beau et le sublime.

Gilles Fagot pour JeP

pierre_jaillard_2