Baccarini Jean-Marc (saxophone)

 

 

Après des études classiques de saxophone, Jean-Marc Baccarini se consacre au jazz et à la découverte des musiques improvisées. Ses premières expériences se font au contact de musiciens du sud de la France comme Eric Barret, Jack Sewing, André Laidli…, puis dès 1986, à Paris, avec Paco Séry, Etienne M’Bappé, Jean-Marc Bourel…

Il se destine au Jazz depuis plus de 25 années avec des experiences diverses et multiples dans les jam sessions de la région.

.

musicien_jean-marc_baccarini

Riche de ces expériences mais en mal du pays, il retourne à Nice pour se consacrer à la composition et à l’enseignement : trois cds sous le nom de Synopsis verront le jour et l’obtention d’un D.E. jazz lui permet d’intégrer le département jazz du CNR de Nice.

Les masters classes occasionnent de nombreux échanges, notamment avec Ricardo Del Fra, Tim Ries, Jan Garbarek ou François Rossé, qui confortent et redynamisent ses options musicales et pédagogiques.

Après avoir emprunté des trajectoires diverses (Jean-Luc Dana, l’octet de Sylvia Versini, Yves Laplane, les frères Levan…), une grande partie de ses attentes humaines et musicales se trouvent réunies dans la rencontre avec Marc Guillermont, Philippe Canovas et Christian Mariotto.
De cette amitié naît le groupe MIKATOPJAM, groupe d’improvisation instinctive auquel se joignent en invités Barre Philips et François Rossé.

D’autres projets aventureux voient le jour comme Creative Lab, Bacca Group, Bacca Workshop, le quintet Contres Favorables (2002) et le trio Tu Danses ? (2008).
Parallèlement, Jean-Marc participe au Trio Electroc(a)ustique avec l’électroacousticien Michel Pascal et le contrebassiste, poète et comédien Stefano Fogher, et Diptyque, duo avec le batteur Alexandre Davin.