Djangology

Le Jazz Manouche jouit d’une bonne presse depuis quelques années et d’une exposition grandissante, à l’image des musiciens qui le pratiquent et que l’on retrouve de plus en plus souvent dans les festivals de Jazz. Il suffit de le voir pointer son nez dans la chanson française, avec San Sévérino ou Thomas Dutronc, pour s’en convaincre. Il mélange le Jazz et une tradition qui repose sur les épaules
du guitariste de légende Django Reinhardt.

Le groupe DJANGOLOGY est à l’initiative du contrebassiste Jean Cortes qui, tout au long de sa carrière, a joué avec les plus grands musiciens Manouches : Dorado Schmitt, Bireli Lagrène, Tchavolo Schmitt, Patrick Saussois, etc… Il s’est entouré pour ce projet de trois guitaristes de talent : Serge Jardin, Michel Barbier et Arnaud Agullo.

retraçant l’histoire de ce peuple dont les origines demeurent un mystère. Il fait voler en éclats l’image que certains se font de ce style musical en abordant des compositeurs aussi inattendus que
Lalo Schifrin, Dave Brubeck, Astor Piazzolla, Chick Corea, Sting, Pat Metheny ou Michel Petrucciani, mais aussi Brassens, Gainsbourg, Piaf ou Montand.
Le nouveau disque LUNE D’OR paru chez AZIMUTS ZIK démontre que le jazz manouche est toujours vivant et qu’il n’a pas encore dit son dernier mot.

Plus d’informations et contact sur le site Internet du groupe.