Duo Heiting Soucasse

Cathy Heiting (chanteuse classique/jazz) et Jonathan Soucasse (pianiste jazz/classique) se sont connus dans la rue puis ils sont allés un peu partout en France avec leurs spectacles lyrico-déjantés « Bizet était une femme » et « Opéra Molotov ».

En parallèle, ils ont monté le quartet groove Sudden avec Bouba et Sam Bobin;  les revoici en duo dans leur univers « jazz mais pas que», retour à l’essence de ce qui a fait le chproiink de leur rencontre, une musique puissante et universelle, standards and co…à partager!

formations_duo_heiting_soucasse

C’est en 2005, très exactement le 25 septembre, que Cathy Heiting et Jonathan Soucasse font leur première performance à la fête du plateau, à Marseille dans le cadre de leur travail avec la Compagnie de rue  La Rumeur.

Ils se retrouveront de nombreuses fois  afin de participer aux créations de cette dernière et parcouront le territoire, forts de leur complémentarité artistique jazz/classique et de leur aptitude à l’improvisation ainsi qu’à toute forme de délire.

En 2007, Cathy Heiting, (chanteuse classique mais pas que….) a l’idée de monter un récital hors norme avec son répertoire de mezzo sopran qui bifurquerait vers d’autres musiques comme le jazz avec une présentation absurde des compositeurs. La rencontre avec Jonathan Soucasse, pianiste jazz et arrangeur talentueux versé dans l’éclectisme scelle le pacte d’un travail original de longue durée avec deux récitals lyrico déjantés qu’ils créent ensemble, mis en scène par André Lévêque, suivis au son par Julien Sayegh, « Bizet était une femme » (sélection région en scène 2008 et chainon manquant 2009 ) et « Opéra Molotov » (2009 ) ainsi qu’une performance adaptée à la rue, « Pocket Opéra »(2011).

Fin 2009 , le duo devient autonome, chapeauté par Synergie Prod en la personne de G. Fabre qui suit également leur travail en quartet jazz/groove (Sudden) avec Bouba à la contrebasse et Sam Bobin à la batterie. Les deux récitals tournent à l’heure actuelle dans toute la France.

Cette année, le quartet a fait un joli démarrage avec des concerts bien péchus notamment sur Marseille (Café Julien, Cité de la Musique, Docks avec le festival de Vives Voix)

C’est en duo avec un concert jazz/soul (Nature Boy and Girl) qu’ils reviennent sur Marseille avec une envie de se consacrer tout particulièrement à cette musique qu’ils ont souvent interprété ensemble avec engagement et inventivité.

Plus d’informations sur le site Internet et sur Facebook