Faroa

Le projet Faora naît en 2001 d’une rencontre entre deux musiciens marseillais, Frédéric Magnan (batteur) et Guillaume Serre (Saxophoniste). Ils forment la clé de voûte du groupe et composent tous deux les titres de leurs albums.

Les influences des deux musiciens sont éclectiques : Frédéric est nourri de musique pop/rock et jazz, tandis que Guillaume, issu du classique, s’est tourné très tôt vers le jazz. Ils mettent tous deux leur expérience au service de leur créativité commune.
Leur rencontre musicale a déclenché une inspiration mutuelle qui s’est enrichie de l’interaction de ces influences diverses pour aboutir à un premier album, CAP 121.

La création de Faroa a eu lieu au moment où l’électro connaissait un succès grandissant relayé par la French Touch et les métamorphoses du paysage musical ont accompagné l’évolution du groupe. Ce quartet de jazz est aussi bien influencé par Wayne Shorter et Keith Jarrett que par Cinematic Orchestra ou NoJazz, cet inspiration offre des compositions empreintes de mélodie accrocheuses, de chorus où l’improvisation et l’instant influent sur les deux deu groupe et d’ambiances rythmées par les samples et les sons électroniques.

L’influence world-music où l’Afrique se mêle à l’Orient est aussi présente, en lieu direct avec la mixité vécue au quotidien par les musiciens de Faroa dans les rythmes et mélodies envoûtantes qui se suivent, s’entrelacent et communiquent entre elles pour composer un lien qui ne se brise jamais.

Faroa offre, avec ce deuxième album et par ces concerts des moments de musique en accord avec leur sensibilité et leur exigence musicale. il propose un univers sans cesse renouvelé et finalement éphémère. C’est une culture de l’instant.

Contact : fredmagnan@gmail.com