Mansuy Perrine (piano)

 

Après avoir obtenu le premier prix de la classe de jazz de Philippe Renault, au Conservatoire de Marseille, ainsi que le Prix du Département, Perrine Mansuy enregistre un premier album en Trio, où elle interprète ses compositions personnelles : « Autour de la lune », réédité sous le nom « la Nuit » par les Ateliers Sawano, au Japon.

Elle forme peu après le Quartet Maneggio, qui remporte en 2000 le troisième prix orchestre du Concours de Jazz à la Défense, et qui enregistre un premier CD en 2001.

.

Après une collaboration musicale avec la chanteuse Valérie Perez, le duo enregistre son premier album « Verso ». obtient le 2ème Prix du Concours Vocal de Crest, et de nombreux concerts suivront.
Le duo devient trio en 2004 avec la venue de Jean-luc Difraya aux percussions. Baptisé « Délubies », le trio enregistre l’album « Le voyage d’Alba ». Contactée en janvier 2006 par le producteur Alan Douglas, légendaire partenaire d’Eric Dolphy, Miles ou Jimi Hendrix, elle enregistre deux albums avec François Cordas, sous le nom « Le Duo », sur les musiques de Jacques Brel et de Charles Aznavour

C’est aux côtés d’Eric Surmenian à la contrebasse et de Joe Quitzke à la batterie que Perrine Mansuy enregistre un nouvel album très personnel, en trio. Le projet, intitulé “Mandragore & Noyau de pêche”, est initié par Jean-Paul Ricard, et produit par le label Ajmiseries en 2007.

Elle signe en 2011 sur La Borie Jazz et sort un album très remarqué “Vertigo Songs” enregistré avec Jean-Luc Di Fraya , Remy Decrouy et Marion Rampal.
Le disque remporte un beau succès auprès de la presse spécialisé et le quartet se produit dans de nombreux festivals.

Parallèlement Perrine crée avec François Cordas deux spectacles jeune public “Ce monde autour de moi” avec Marion Rampal et “Je rêve” avec Lamine Diagné . Elle participe également à de nombreuses créations principalement en PACA.

Fort du succès de Vertigo Songs elle enregistre “Rainbow Shell” qui sortira au printemps 2015 toujours sur La Borie Jazz
Eric Longsworth au violoncelle, rejoint Jean-Luc Di Fraya et Remy Decrouy pour cet opus dans lequel on remarque également sur quelques titres la voix du chanteur de blues Matthis Haug.

Plus d’informations sur le site internet de Perrine Mansuy