Stage d’été Jazz en Provence

Lundi 22 au Samedi 27 Août 2022

Les dépôts de candidatures seront possibles à partir du 1er Mars 2022 !

Stage d'été Jazz en Provence

Jazz en Provence propose aux musiciens un stage d’été en immersion complète dans la musique, dans un cadre somptueux, entourés de musiciens et pédagogues reconnus et passionnés.

L’objectif du Stage d’été Jazz en Provence est le perfectionnement instrumental et le jeu en groupe autour “des musiques” de Jazz (swing, blues, latin). L’accent est mis sur la transmission orale afin de privilégier une approche par l’écoute et aider les participants à se libérer des partitions pour apprécier la liberté et le plaisir de jouer ensemble.

Le lieu du stage

Le stage se déroule à Rustrel charmant village provençal au cœur du Luberon.

Stage d'été Jazz en Provence

En bordure du Colorado provençal, ses carrières d’ocre sont magnifiques et plus grandioses que celles de Roussillon ce qui explique que l’industrie du cinéma y tourne fréquemment.

On y trouve également des sentiers de randonnée à thème et d’anciennes usines de fer (exploité de 1840 à 1870) ouvertes au tourisme.

Rustrel héberge également le laboratoire d’étude du bas-bruit du CNRS. Des chercheurs du monde entier viennent y travailler dans de nombreuses disciplines (géologie, hydrogéologie, sismologie, géophysique, micro-électronique, magnétométrie).

Le stage se déroule au cœur même du village, dans le château du 17ème siècle.

Stage d'été Jazz en Provence - Rustrel

Contenu du stage

Le matin est consacré à la pratique instrumentale et l’étude par groupes, l’après-midi à la pratique collective et le soir à la mise en pratique au travers de Jam sessions.

1. Mise en Jeu

Le matin, pour bien démarrer la journée, chaque groupe accueille dans sa salle un coach différent.

Au travers de l’écoute d’extraits musicaux ou d’autres outils ce dernier propose au groupe une activité spécifique autour de différentes thématiques :

  • Etude de thèmes
  • Placement dans les différents styles de Jazz
  • Pratique de l’improvisation (rythme, mélodie, phrasé, etc.)
  • Interactions
  • Préparation à la pratique de groupe de l’après-midi.

Ces différents points sont adaptés en fonction du thème général du stage qui change chaque année.

2. Entrevues avec les coachs

Durant la semaine, deux demi-heures de tête à tête sont prévues avec les enseignants du stage.
Ces entrevues ne sont pas des cours d’instrument afin de ne pas se substituer aux cours que chaque stagiaire prend avec un professeur au long de l’année.
Bien au contraire, chaque stagiaire rencontre à cette occasion un enseignant d’un autre instrument que le sien. Car qui mieux qu’un saxophoniste sait, par exemple, ce qu’il attend d’un batteur ou d’un bassiste.
Le but est d’aider le stagiaire dans les difficultés qu’il peut rencontrer au long du stage, de lui donner des conseils et des “trucs” afin d’être plus à l’aise dans le jeu en groupe.
Bien entendu, lors des différents moments tout au long du stage, le stagiaire pourra échanger avec le coach de son instrument qui pourra lui proposer des pistes d’études pour l’avenir.

3. Pratique d’ensemble

La finalité du Jazz est l’art de jouer ensemble. Une grand partie du stage est donc orientée vers cet objectif. Le premier jour différents groupes sont constitués et le restent durant tout le stage.

Les groupes sont “coachés” par un enseignant attitré à chaque groupe qui accompagne celui-ci tous les après-midi jusqu’au concert de fin de stage. C’est lui qui “transmet” les thèmes étudiés durant le stage, selon le niveau de chaque formation.

La seconde partie de l’après-midi chaque groupe se retrouve pour étudier, répéter et mettre en pratique tous les conseils vu auparavant.

4. Ateliers

Le matin, lorsque les stagiaires ne sont pas avec un coach, il peuvent participer s’ils le souhaitent à différents ateliers qui leur sont proposés.

Nouveau : cette année des ateliers seront proposés sur les outils numériques et la possibilité de jouer, de mettre en place des répétitions, de participer à des Jam Sessions en ligne de chez soi avec d’autres musiciens.
Cette pratique et les outils inhérents se sont beaucoup développés récemment, notamment en raison des différents confinement et Jazz en Provence est à la pointe sur ces outils que l’équipe utilise régulièrement.

5. Jam sessions

Chaque soir une Jam Session réunit tous les stagiaires pour mettre en pratique immédiatement les nouveaux acquis dans une ambiance décontractée.
L’équipe pédagogique ouvre la Jam et participe également ensuite afin de jouer avec les stagiaires.

Le seul but est de jouer ensemble et passer une bonne soirée. C’est aussi de comprendre les règles d’une vraie Jam Session, d’y trouver sa place et d’y prendre du plaisir.

L’équipe pédagogique

Elle est constituée de six enseignants, tous musiciens professionnels, enseignants et pédagogues reconnus.

Corinne Van Gysel (Chant)

Depuis une vingtaine d’années, Corinne VanGysel s’est perfectionnée dans l’art du chant et du théâtre. Elle participe à de nombreux projets musicaux dans le domaine du jazz et de la chanson française avec entre autres, Hot Gammes, Quartiers Nord, Pictur’Music, Kerozen of Marseille, Quartiers Nord, Corinne Vangysel 4tet, NHV Trio, l’Atelier du Possible, Bobzigua.

Dans le domaine théâtral, elle collabore aux créations des Compagnies Mots à Mâcher, Téatropera, Atelier du Possible, Dynamo Théâtre.

Elle est également arrangeur pour groupes vocaux, professeur de chant et conseillère artistique (Lo Cor de la plana, Trio Déliciozo, Sam Karpénia, Liliboy Whitelice de Deluxe…).

De 2014 à 2020 elle enseigne le chant en Musique Actuelle et Jazz à lEF2M à Marseille et à l’IMFP de Salon de Provence.
Elle est aussi Chef de Choeur et arrangeur pour des chorales Gospel et Jazz.

Plus d’informations sur le site Internet de Corinne.

Véronique Mula (Instruments mélodiques)

Dès son enfance, elle a forgé une sensibilité musicale originale se nourrissant du silence et de la nature. Après ses premiers pas musicaux en guitare et en chant, Véronique Mula se tourne très vite vers le saxophone à lʼécoute du légendaire « Kind of Blue ». Dès lors, poussée par sa curiosité, son goût de la découverte et des rencontres, son amour de la musique et sa générosité, elle se forme aux aspects techniques et à la composition dans une recherche exigeante du son, de la création et de lʼinteraction musicale.

Elle étudie le saxophone auprès dʼAndré Villeger puis lors de stages avec Franck Lowe, Tony Malaby, Bobby Porcelli, Chris Potter et Ellery Eskelin. Dans le même temps, elle enrichit ses connaissances de la composition et du contre point avec Dominique Lièvre.

Durant trois années, elle complète cette formation au sein de lʼInstitut Musical de Formation Professionnelle (IMFP) de Salon-de-Provence où elle étudie le jazz (harmonie tonale et modale, saxophone, ateliers dʼensemble, histoire du jazz…).

Décidée à parfaire sa culture musicale, Véronique Mula part à la découverte de la source du jazz et sʼenvole en 2000 vers La Nouvelle Orléans. Elle joue alors durant un mois et demi au sein du « Tubaʼs Band » et rencontre lors du Festival de La Nouvelle Orléans le saxophoniste ténor Earl Turbinton.
De retour en France, Véronique Mula obtient la médaille dʼor du Conservatoire dʼAvignon dans la classe de jazz dʼAndré Jaume.
Véronique Mula a travaillé entre autres avec : Bernard Santacruz, Louis Sclavis, Franck Lowe, Guillaume Séguron, Laure Donnat, Remi Charmasson, Eric Longsworth, Périnne Mansuy, Claude Tchamitchian, Ramon Lopez, Daniel Malavergne, Raymond Boni, André Jaume, Lenny Popkin, Pascal Charrier, Davy Palumbo, Laurent Brouhon, Jean-Luc Cappozzo, Emile Atsa.

Plus d’informations sur le site Internet de Véronique.

Manu Decormis (Piano, Orgue, Claviers)

Emmanuel Decormis est né à Nice en 1955 de parents musiciens classiques (mère violoniste et père pianiste). Tout naturellement il étudie le piano classique de l’âge de 7 ans à 15 ans à Nice puis en Corse où il habitera 20 ans. Il gardera de cette période une passion pour Bach et Mozart.

De 15 à 25 ans il change d’instrument et se passionne pour la guitare avec un forte influence folk (Léonard Cohen, Bob Dylan et Graeme Allright). Il déménage ensuite pour Grenoble après avoir fait son service militaire à Marseille.

Enfin il s’établit à Aix en Provence et reprend le piano mais cette fois résolument Jazz. Il découvre Bill Evans, Michel Petrucciani et Oscar Peterson et travaille tout d’abord par lui-même. Il rencontre en suite Philippe Coromp qui devient son professeur. Parallèlement il se lie d’amitié avec Robert Mennillo avec qui il participera au groupe Blue Note dans le cadre de l’association Blackbird dont il fait toujours partie.

En 2012 il se rend à New-York où il approfondit l’harmonie jazz et le piano avec Jon Davis.

Pratiquant également la contrebasse en parallèle il intervient régulièrement dans différentes formations et en concert.

Actuellement Manu Decormis contribue à plusieurs projets, comme leader ou sideman. Il est le pianiste du Trio at Home au sein duquel il met ses différentes influences au service de compositions originales.

Plus d’informations sur le site Internet de Manu.

Eric Casanova (Guitare)

Eric débute la guitare à l’adolescence pour s’occuper à l’internat de son lycée. Il est initié par un copain à la musique de Jimi Hendrix, de Led Zepplin, Lynner Skinner, Stevie ray Vaughan et au blues rock. Tout en poursuivant ses études de forestier/agronome, la musique prend de plus en plus de place dans sa vie. Au début autodidacte, apprenant de sa curiosité et de ses copains, dans les milieux des années 90 il suit des stages avec Christian Bon et Jean Marie Guillard.

Après quelques groupes de blues rock et un passage par le conservatoire de Cavaillon, il « monte à la capitale » début 2000 pour tenter l’aventure des compos et de Paris, deux ans de compos, piano bar et studio d’enregistrements. Beaucoup de concerts dans l’évènementiel, quelques fois au Baisés Salés ou au Petit Journal Montparnasse.
Et un jour, c’est le Drame ! Il rentre pour la première fois, traîné par son batteur, au caveau des Oubliettes, haut lieux du jazz Parisien. C’est le coup de foudre, l’ambiance, la musique, l’état d’esprit, le niveau des musiciens, les jam sessions. Tout s’éclaire, c’est ça qu’il veut faire !

De retour à Aix, il devient intermittent du spectacle en jouant dans des orchestres de variétés. Le bal le fait manger, mais le jazz le fait vibrer. Au bout de quelques années il plaque orchestre, bal et statut d’intermittent pour étudier le Jazz à l’I.M.F.P (illustre école de Jazz du sud de la France). A la fin de la première année, ses professeurs le voyant si passionné et investi, lui donne une bourse pour continuer la formation gratuitement.

Il s’ensuit une vie professionnelle de professeur de Musique et de musicien, chargée d’expériences diverses et enrichissantes. Actuellement guitariste dans différentes formules jazz en duo (piano/guitare, Sax/guitare, guitare/voix, guitare/guitare) en trio (basse /batterie/Guitare, piano/sax/guitare) et en quartet (Bass/batterie/guitare/chant). Mais Eric œuvre aussi régulièrement dans tous les styles de musiques « Afro-américain » et dans le funk en particulier, avec son groupe FunkyTown (7musiciens). Il met ponctuellement son savoir-faire au service de projet plus « chansons de variétés ». L’enseignement de la musique lui tient particulièrement a cœur, aussi bien en écoles de musique (le Tholonet, Vauvenargues, Mallemort) qu’en organisme public (CNRS), Organisme privé (Canal de Provence), écoles privée (éveil musical Montessori) ainsi qu’en leçons à des particuliers adultes.

Plus d’informations sur le site Internet d’Eric.

Jean-François Merlin (Basse, Contrebasse)

Après des études d’informatique, il décida d’apprendre la guitare en autodidacte pour ensuite poursuivre et finir ses études au sein des Conservatoires de Musique de la région (Classe de jazz d’ Aix et Marseille, contrebasse classique), c’est là qu’il découvre la contrebasse et elle deviendra par la suite son instrument principal.

Très ouvert sur la musique, se produisant sur les scènes nationales et internationales, il joue tous les sortes de Jazz : Dixieland, New Orleans, Swing, Be-Bop et Contemporain.

Très curieux, il s’aventure aussi dans d’autres styles musicaux comme la musique du monde et la musique actuelle. On peut noter aussi divers remplacements en tant que Professeur de Musique dans différentes établissement de musique de la régions PACA. Actuellement il donne des cours d’atelier jazz et instrument à la citée de la musique de Marseille.

Musicien il écume tous les lieux de musique, bien que musicien de jazz il n’hésite pas à jouer dans d’autre style comme avec Rit (Découverte printemps de bourge 2001), Moneim Adwan (Musicien de renommée internationale Palestinien), Tox Drohart (Percussioniste de Michel Petrucciani), Kid Dutch (Musicien emblématique de la Nouvelle Orléans, Serge Dupire (Acteur, Chanteur), les groupes Hot Lips Parade (Happy Swing), Africa Express (Jazz Ethnique), Vagalum (Jazz Compo) et I remember Benny etc.

Par ailleurs entreprenant, Il crée avec Christian Bon une École de Musique (Atelier Guitares Plurielles sur Aix en Provence), un Club de Jazz/Restaurant/Cave à vin (Le clos des Magnans à Aix en Provence) qui produira jusqu’à quatre concerts par semaine (Lieu ou Cecile Mc Lorin Salvan a effectué son 1er concert), le festival Jazz and Bio, la boite de production/label Moultipass (Moultipass.net). Le collectif de musicien Vagalum.

Plus d’informations sur sur le site Internet de Jean-François

Carl Bouchaux (Batterie)

Né dans une famille de musiciens il débute le piano et le solfège à 4 ans, instrument qu’il étudiera ainsi que l’orgue classique pendant plus de dix ans. Puis il se dirige vers les percussions et le trombone au CNR de Paris.

Il se consacre uniquement à la musique et poursuit le conservatoire en percussion et trombone tout en jouant dans différents ensembles classiques (cuivres, symphonique) ainsi que jazz (big band).

Après avoir beaucoup voyagé il se fixe à Aix en Provence. Titulaire de deux Brevets d’Etat d’éducateur sportif, il travaille à Marseille comme éducateur auprès de jeunes en difficultés, activité qui lui permet de pratiquer la musique sous forme d’ateliers. Il décide alors de se consacrer à nouveau professionnellement à la musique et principalement à la batterie.

Pendant 7 ans, il part plusieurs semaines par an à New-York travailler avec Ian Froman, professeur au Berklee College of Music. Il aussi a la chance d’y étudier avec Bernard Purdie, Ari Hoenig et Jim Black.

Batteur très actif, Carl contribue à différents projets musicaux et éducatifs. Il accompagne également de nombreux musiciens et chanteurs, notamment Véronique Mula, Michel Montoyat, ou le bluesman américain James Pace.
Compositeur occasionnel au sein de ses formations il est membre de la Sacem.

Tout en poursuivant sa recherche instrumentale et ses projets, il met à profit son bagage musical et ses différentes expériences d’éducateur et de pédagogue en enseignant la batterie, le Cajon et la formation musicale. Professeur dans différentes structures de la région PACA, Il enseigne également en cours particulier et anime régulièrement des stages de Jazz et de Rythme.

Il est également le fondateur et responsable pédagogique de Jazz en Provence au sein duquel il a créé des formations spécifiques, comme Solist’ en scène, Jam Academy, la Formation Batterie Jazz et le Stage d’été.

Plus d’infomations sur le site Internet de Carl.

Les salles de musique

Plusieurs salles de musique, attenantes au château, sont à la disposition de l’équipe pédagogique pour les cours et la pratique d’ensemble. Les stagiaires peuvent donc passer la semaine sans avoir à se déplacer mis à part pour les promenades.
Par ailleurs, plusieurs salles d’étude, situées à 200m du lieu du stage, sont mises à disposition des stagiaires afin qu’ils puissent répéter durant leur temps libre.

Stage d'été_Jam session

La Jam session du soir s’effectue dans l’amphithéâtre extérieur du château, un espace musical de rêve.

Le programme

Le stage est organisé sur six jours, du lundi au samedi.
Attention : le stage commence le Lundi matin et pour le bon fonctionnement de celui-ci il est impératif d’arriver sur place à 9h00.

Lundi

  • 9h00 : Formalités administratives, café
  • 10h00 : Réunion de présentation générale
  • 11h00 : Réunion par groupes
  • après-midi : Musique d’ensemble par groupes.
  • soir : Jam session

Mardi au vendredi

  • matin : Cours de sections / individuels / étude personnelle (voir Contenu du stage).
  • après-midi : Musique d’ensemble par groupes.
  • soir : Jam session

Vendredi soir

  • Concert public avec la participation de chaque groupe constitué.

Samedi

  • matin : Cours de section, retour sur le concert de la veille et réflexion sur les axes d’étude à faire évoluer pour chacun après le stage.
  • midi : repas en commun, départ des stagiaires

En résumé le stage d’été Jazz en Provence c’est :

  • 6h de cours de section
  • 1h d’échange personnel avec un “coach”
  • 8h de temps d’étude personnelle
  • 10h de travail en groupe avec son “coach”
  • 10h de répétitions de groupe
  • 14h de Jam sessions
  • 2h de concert

Coût du stage

La participation au stage est de 350 €

Aucun règlement ne doit être envoyé avant d’avoir eu la confirmation par Jazz en Provence de la validation définitive de l’inscription.
Un mail vous sera alors envoyé avec les indications pour le règlement.

L’hébergement

Différentes possibilité d’hébergement sont possibles à proximité du lieu du stage, à partir de 10 € par nuit :

  • Hébergement au château en chambres collectives (voir le site Internet)
  • Appartement privatif au château
  • Chambres d’hôte à Saint Saturnin (gérées par le château)
  • Gîtes
  • Chambres d’hôte chez l’habitant
  • Hôtel Le Rustreou
  • Camping Le Colorado

L’équipe de Jazz en Provence ne gère pas l’hébergement et ne peut pas répondre aux questions à ce sujet.
Pour tout renseignement, conseil et réservation vous devez contacter :
Jean-Marie Scamaruccia : chateau.rustrel@mac.com ou 04 90 04 96 77

Important :

  • Les hébergements sont réservés très tôt dans la saison, donc il ne faut pas perdre de temps.
  • Il est possible d’arriver avant le stage (la veille ou plus tôt), ou de rester plus longtemps après la fin du stage. Dans ce cas une inscription est impérative auprès du responsable de l’hébergement au château (voir plus loin).
  • Les animaux ne sont pas admis dans l’enceinte du château durant le stage (hormis les chiens guides d’aveugles). Aucune exception ne pourra être accordée.

La restauration

De très bonne qualité, elle comprend le petit déjeuner, le déjeuner et le dîner (apéritif et vin compris le soir). Les repas sont préparés avec soin par le maître des lieux qui aime à cuisiner gigot au cumin, sauté de porc au miel, dorade provençale, grillade, lasagne, etc.

Le principe du stage d’été est l’immersion. Les stagiaires qui souhaitent être hébergés en dehors du lieu du stage doivent néanmoins prendre leurs repas au château avec tout le monde. En effet le temps de repas permet des échanges et des points indispensables au bon déroulement du stage ainsi que la participation à la Jam Session du soir.
La prise des repas en dehors du château n’est pas possible, compte-tenu de la formule en immersion du stage.
Les conjoints ou familles éventuels sont admis uniquement le soir (nous consulter).

Le règlement de la restauration doit être fait dès que l’hébergement est confirmé, par chèque à l’ordre de “SASU GITE LE CHATEAU” et envoyé à :
SASU GITE LE CHATEAU, Rue du Château, 84400 RUSTREL

  • Repas avec petits déjeuner : 240 €
  • Repas uniquement : 210 €

A noter :

  • Il n’y a pas de petit déjeuner du lundi, seulement un café en arrivant.
  • Une collation à 10h ainsi qu’un goûter à 16h sont proposés pour tous les participants.
  • Signaler lors du règlement tout régime particulier ou allergie alimentaire.
  • Pour les stagiaires étrangers qui souhaitent régler par virement, contacter Jean-Marie Scaramuccia : chateau.rustrel@mac.com qui vous enverra un Iban.

Modalités de candidature

Le stage est ouvert aux instrumentistes et chanteurs ayant des bases en solfège et harmonie, 5 ans de pratique instrumentale minimum et une expérience de jeu en groupe.
Il est nécessaire de connaître les bases de l’harmonie, des grilles et de l’improvisation.
Indépendamment du niveau instrumental, ce stage s’adressant à des musiciens de Jazz, un minimum de culture Jazz est également requis.

L’inscription s’effectue en remplissant en ligne le formulaire de candidature à Jazz en Provence (voir en bas de cette page).
Dans le même temps chaque candidat doit envoyer deux enregistrements Jazz (ex. un swing et une bossa) par mail à : contact@jazzenprovence.com).
La qualité des enregistrement n’a pas d’importance, ils peuvent être réalisés avec un simple téléphone. Il est possible de jouer sur un playback.

Compte-tenu du nombre de place limité (7 stagiaires maximum par section) et de l’homogénéité nécessaire pour la constitution des groupes, l’équipe pédagogique valide les inscriptions et confirme aux stagiaires leur participation après réception de leur dossier complet (formulaire & enregistrements).

Si le candidat est retenu pour le stage il confirme alors son inscription en envoyant par courrier le chèque de participation au stage (non remboursable) ainsi que le chèque d’hébergement (pour les stagiaires hébergés au château) ou de restauration seule (pour les externes). Les ordres pour les chèques lui sont indiqués à ce moment-là.
Les stagiaires étrangers ont la possibilité de régler par virement.

Aucune inscription ne peut être considérée comme définitive tant que les règlements ne sont pas parvenus à Jazz en Provence.

Précautions diverses

Instruments et matériels à apporter :

  • Chanteurs : Micro et éventuellement petit ampli pour la pratique libre
  • Trompettistes, saxophonistes, trombonistes, violonistes, etc. : Instrument
  • Pianistes / organistes : un clavier et un casque pour leur pratique personnelle.
  • Guitaristes : Instrument, ampli
  • Bassistes / contrebassistes : Instrument, ampli
  • Batteurs : Batterie (kit Jazz), Pad sur pied pour la pratique libre, baguettes (en bon état), bouchons d’oreilles pour la batterie.

Pour tous les stagiaires :

  • métronome (physique ou sur téléphone)
  • partitions, grilles personnelles, pupitre (pour les Jam sessions)
  • de quoi noter
  • de quoi enregistrer (facultatif)
  • ordinateur (wifi au château), tablette, clé usb, écouteurs (pour ceux qui en possèdent)

A noter : les enregistrements seront autorisés uniquement après accord spécifique sur place des enseignants concernés et pour pour un usage rigoureusement personnel.

Candidatures

Ouverture des candidatures le 1er mars 2022 !

Documents

Cliquez sur l’image ci-dessous pour télécharger l’affiche du stage 2022

Retour sur l’édition 2021

Cliquez sur l’image ci-dessous :